b) Les techniques

       Dans l’antiquité les différentes civilisation mirent au point des recettes, qui servirons plus tard de base aux alchimistes.

Celles-ci sont considérées comme telles car elles avaient des destinations purement esthétique et pratique, et non pas expérimental comme pour les alchimistes.

Nous verrons en détails :

- Les émaux

- La chaux

 

Les émaux :

 

       La substance utilisée comme matière première n'est autre que le verre ou plus rarement le cristal, coloré par emprisonnement d'oxydes métalliques ou employé pur pour un effet de transparence. Les composants des émaux : silice, Feldspath, alumine, pierre à chaux, oxydes métalliques divers, etc... se présentent sous la forme de poudres très fines que l'on imbibe d'eau pour formé une pâte blanchâtre qu’on étale sur l’objet.

       Lors de la cuisson se produit la fusion puis pendant le refroidissement intervient la vitrification, ce qui permettra à l’objet un changement complet d’aspect.

 

 

 

La chaux :

 

       La chaux est obtenue à partir d'un calcaire très pur porté à une température de plus de 1000 degrés. Il se produit alors une réaction chimique: le calcaire se décompose en chaux vive et en gaz carbonique.

       La chaux vive ainsi obtenue à actuellement encore de nombreuses applications: en agriculture, pour la construction de routes ou dans l'industrie. Elle est employée en l'état, granulée ou broyée.

       La chaux vive réagit au contact de l'eau avec un fort dégagement de chaleur puis se transforme en une poudre blanche appelée chaux éteinte.

      

La chaux éteinte est toujours encore employée dans de nombreux domaines tels que le bâtiment, l'industrie, la dépollution.

 

CaCO³  »»»  CaO + CO²

Décarbonatation :

Hydratation :

CaO + H²O  »»»  Ca(OH)²

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×